Info-Palestine.eu
Proche-Orient.net

MISE A JOUR : jeudi 31 juillet 2014 - 14h:29

Libye : des milliers de missiles se sont volatilisés !

lundi 3 octobre 2011 - 07h:08

Russia Today

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Quelque 10 000 (dix mille) missiles ont disparu en Libye, aurait reconnu l’OTAN lors d’une réunion secrète avec des députés allemands. Les craintes sur les missiles manquants sont aggravées par le fait que les arsenaux abandonnés par les troupes de Kadhafi sont toujours sans aucune surveillance.

JPEG - 22.9 ko
Missile anti-aérien SAM-7, utilisé ici par la guérilla au Tchad

Les préoccupations de l’OTAN sont apparues au cours d’une réunion lundi avec des parlementaires allemands. L’amiral Giampaolo Di Paola a déclaré que les missiles sol-air absents représentaient « une menace sérieuse pour l’aviation civile », selon le magazine Der Spiegel de ce dimanche.

L’amiral, qui préside le comité des chefs militaires de l’OTAN, a ajouté que les armes pouvaient tomber entre de mauvaises mains et trouver partout des acheteurs « du Kenya à Kunduz [en Afghanistan] ».

Pendant ce temps, la nouvelle direction militaire libyenne a déclaré samedi que quelques 5000 missiles sol-air sont toujours portés manquants.

« La Libye de Kadhafi avait acheté environ 20 000 missiles SAM-7, soviétiques ou bulgares », a déclaré le général Mohammed Adia.

Le SAM-7 est un lanceur de missiles tirés à l’épaule qui peut être utilisé contre les avions.

« Plus de 14 000 de ces missiles ont été utilisés, détruits ou sont maintenant hors de service. Environ 5000 des SAM-7 sont toujours portés manquants », a-t-il prétendu, selon l’AFP.

Depuis plusieurs mois, les armes stockées en Libye et abandonnées dans l’anarchie qui a suivi la retraite des troupes du colonel Mouammar Kadhafi, ont suscité de plus en plus de craintes pour les forces internationales. Le volume des armes disparues diffère d’un rapport à l’autre. Ainsi, à Washington, lors d’une réunion ce mardi, on a estimé que 20 000 (vingt mille) missiles sol-air libyens sont portés manquants.

Ce qui est certainement exact, c’est que beaucoup d’arsenaux de Kadhafi restent ouverts à tous les vents - et éventuellement au marché noir. Peter Bouckaert d’Human Rights Watch, avait déjà mis en garde au sujet du pillage des armes, après un voyage en Libye il y a six mois.

« J’aurai pu en avoir emporté plusieurs centaines si je l’avais voulu, et les gens peuvent littéralement venir avec des camionnettes ou même des camions et ramener tout ce qu’ils veulent », avait déclaré Bouckaert à ABC.

Le Département d’Etat américain a fourni 3 millions de dollars pour aider à la destruction des armes en Libye et il s’est engagé à redoubler d’efforts pour sécuriser les stocks d’armes libyennes. Mais maintenant, les craintes sont fortes que les missiles manquants ne soient tombés entre les mains de terroristes et puissent être utilisés contre l’aviation civile.

2 octobre 2011 - Russia Today - Vous pouvez consulter cet article à :
http://rt.com/news/nato-missing-lib...
Traduction : Info-Palestine.net


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.